Home‎ > ‎

Participation du choeur ProArte au Festival Internazionale Corale de Verona Garda Estate

Festival de Vérone

du Chœur PRO-ARTE de SION (25 juin – 29 Juin 2015)

·         Prononcer le nom VERONE et c’est déjà l’esquisse d’un sourire tant la symbolique ou l’image de ce  lieu est magique. Mais pourquoi donc tant de ressenti à l’écoute de ce nom ? Serait-ce le prestige de son histoire mouvementée, son amphithéâtre, le théâtre lyrique, le cappuccino, ses gelati ou que sais-je encore ?

·         Mille raisons de se laisser convaincre par ce projet proposé par Norbert CARLEN et le comité, de nous présenter au festival des chorales de Vérone, pour interpréter des chants « de la Renaissance à nos jours ».

·         C’est ainsi que du 25 juin au 29 Juin, le chœur PRO_ARTE a participé à ce Festival autour de VERONE pour assurer notre présentation dans les villes suivantes :

Aquafreda, Legnago, Vicenza, Noventa, Vicentina, Breganze.

·         Jour après jour nous avons partagé notre temps entre les concerts, animations des messes, les visites agrémentées de dîners, de présentations des directeurs des chœurs respectifs et de chants au milieu d’une quinzaine de chorales venues des confins de l’EUROPE tels : l’Estonie, la Finlande, la Suède, l’Irlande, la Norvège, l’Islande  par exemple.

·         La visite de VERONE accompagnée d’une guide aussi gracieuse que chevronnée sera pour nombre d’entre nous le point d’orgue tant le commentaire était riche et finement élaboré. C’est rare de vivre une visite de 2 heures sans revendiquer ou se détacher du groupe. En l’occurrence rien de cela.

·         Il convient d’admettre qu’à l’approche de cette ville mythique, l’âme du chanteur devient poète, se révèle, s’épanche et le comble de bonheur. Pour un peu à l’instar de Juliette et de Roméo nous serions tombés amoureux... de la Vénétie en tous cas! 

·         L’autre visite tout aussi charmante c’est la ville de SIRMIONE au bord du lac de Garde découverte en chantant, ne vous déplaise! Balade en bateaux autour de la presqu’île puis une glace à la main nous prospectons à la recherche d’un restaurant ombragé pour le repas de midi au son des clapotis. GENIAL !

 

·         Faut-il laisser sous silence notre prestation vocale au milieu du ponte Vecchio de la ville de BASSANO del Grappa sous la conduite experte de Norbert, toujours alerte et enthousiaste. Cela ne nous a pas empêché de déguster la Grappa de la région…. « après l’effort, le réconfort » !

 

·         Enfin que dire de ce noble et beau moment à BREGANCE, reçus par le Maire en « GRANDE pompe » au son des cloches de la ville à l’heure médiane.  Puis  nous étions accueillis par les familles Italiennes avec échange des cadeaux autour d’une table garnie de mets succulents accompagnés de bons vins et pour cause ! Quel accueil !

 

·         Au seuil de la reprise au Chœur PRO_ARTE je repense à notre « escapade » du côté de VERONE et je me dis que la vallée du Rhône c’est bien, mais VERONE c’est le top.

 

·         Au plus profond de lui-même, le chœur a ressenti inévitablement le challenge, qui partage certainement la pensée de Platon  « le chant induit le cœur », qui nous lie les uns aux autres et nous socialise. Et c’est ce que nous avons vécu tout au long de ces 5 jours.

 

·         Mille et une manières de ressentir l’osmose de ces moments sacrés qui stimulent l’art choral, et nous laissent pantois, mais pas sans voix devant ce charme méridional bercé par le chant des cigales.

 

·         Enfin, il est temps de regagner nos pénates et pour un plaisir ultime nous interprétons « Signore delle cime » au col du Simplon à côté de l’hospice. Moment bienfaiteur sous les bons auspices des lieux, et des dieux du ciel, nous rentrons!

 

·         Nous adressons notre gratitude  à notre directeur Norbert CARLEN, à notre présidente Elisabeth VON ROTTEN, au comité d’organisation, largement épaulé par Albrecht WAGNER au point de nous trouver confus devant tant de générosité. MERCI.

 

Un membre du chœur PRO-ARTE de Sion le 01-09-2015

 

Claude VIGUIER